Échec et Mat contre moi-même...
Poussière De rue n’est pas un personnage fictif mais quelque chose en moi. Ce n’est pas un problème de bipolarité, mais un idéal, toujours plus haut, toujours plus loin, que j’essaie d’atteindre depuis que j’ai appris à marcher. J’ai dû tant de fois me traîner moi-même par les cheveux pour me forcer à combattre, j’ai dû tant pleurer des rivières par empathie pour ce monde et mon Ange Gardien à du tant me sauver la peau au dernier moment, tant de fois me prêter ses ailes, pour un idéal à atteindre pour cette planète. J’ai dû être tant de fois au seuil la mort. Il y a plusieurs jours je me suis engueulé avec une personne qui voulait que je sois moi-même mais sans la souffrance de ce monde en moi, sans les sacrifices du passé dans mon cœur et sans l’espoir de tant de persécuté dans mon âme. Mais moi, je n’existe pas, moi, je suis leur bouclier et je n’inspire pas d'être plus. Et quand comme moi, on a même eu la folie de renoncer au Secret Défense, c'est-à-dire devenir une divinité vivante de de la République, que pouvez-vous m’offrir de plus, que puis-je faire de plus pour vous prouver qu’aucun paradis ne sera jamais assez beau pour me corrompre, qu’aucun enfer ne brûlera jamais assez pour me faire reculer ? Oui un jour, on retrouvera mon corps dans une poubelle. Oui je n'aurais peut-être pas changé ce monde, mais je n’aurais jamais non plus reculé ou tourné la tête et c’est déjà beaucoup dans un monde de cupides, de résignés, de haineux et de pompiers pyromanes. Je suis intimement persuadé, que Dieu prépare des âmes pour que les plages des enfers soient nos plages de Normandie et qu’importe risqué d’y rester bloqué, qu’importe de risquer d’y brûler pour l’Éternité, cette Terre mérite bien se risque, voire même mon sacrifice, pour qu’elle ne ressemble jamais à ma Mère la Lune. Une personne seule contre tous de ne pas vouloir devenir fataliste comme la majorité, est-elle dans l’erreur ou fait-elle partie des derniers espoirs des habitants de la planète bleue ?
Merci
A Bientôt